Nous savons tous que nous devons l’idée d’une Société Dantesque en France au Père jésuite Auguste Valensin, professeur à Faculté de Théologie de Lyon, et je l’ai moi-même rappelé sur ce site. Mais il manquait une approche détaillée de cette genèse. Or ce travail existe :  il sert de préface au livre de cet auteur : Le christianisme de Dante, Paris, Aubier, 1954. Cet ouvrage est le seul témoignage que nous ayons de son activité de dantologue. C’est la version de travail d’un article prévu pour le Dictionnaire de Spiritualité rédigé en 1953. Mais son auteur est mort en 1954. L’Ecole de Fourvière en a fait le volume 30 de sa prestigieuse collection de
Thvalensinéologie. On découvre en tête de l’ouvrage, dans un Avertissement des éditeurs, la justification d’une telle publication par l’application de la vie entière de son auteur à l’étude de Dante, à travers des visées apologétiques bien définies : rectification des « excès » de Dante et approbation sourcilleuse de son orthodoxie. Cette dantologie très autoritaire, qui partage entre les « audaces de pensée » et les « audaces de comportement » chez Dante, semble très loin des vues syncrétiques de la Société niçoise, telle qu’elle se développera, il est vrai, par la suite. Il reste que la passion pour la culture italienne, la compétence théologique, les liens entretenus avec Paul Valéry suffisent à mettre l’entreprise dans sa véritable lumière, celle qui voit en Dante une des principales ressources de la pensée occidentale. Les éditeurs ont ajouté des notules retrouvées dans les papiers de l’auteur d’un intérêt tout particulier, en particulier l’analyse de la réponse du Cardinal Bellarmin à un publicisite protestant français (François Perrot) qui prétendait que Dante annonçait Luther : Appendix ad libros de Summo pontifice, quae continet responsionem ad librum quendam anonymum cujus titulus est : Aviso piacevole dato alla bella Italia, daté autour de 1590. Nous donnerons bientôt à lire cette préface de l’ouvrage de 1954. BP »
Du nouveau sur les origines d’une Société Dantesque en France