Bibliographie française sur Dante

1) Principales traductions & ouvrages majeurs jusqu’en 1945

par Anthony Rousset

Nous présentons ici les principales traductions françaises des œuvres de Dante Alighieri depuis la Renaissance jusqu’en 1945. Figurent aussi les principaux ouvrages et articles consacrés à Dante ainsi qu’à ceux qui initièrent la France au Florentin jusqu’à cette date. De nombreux articles portant sur l’influence de Dante en France sont postérieurs à 1945 et ne sont donc pas mentionnés ici.

Nous avons choisi de nous limiter aux textes écrits en français et, le plus souvent, parus en France. La présence de Dante en France fut aussi étudiée en d’autres pays, principalement en Italie et en Angleterre ; nous renvoyons à la bibliographie présente à la fin de l’ouvrage de Michael Pitwood, Dante and the French romantics, Genève, Droz, 1985. Nous nous inspirons largement de ce travail pour présenter nos propres indications en respectant les choix affirmés ci-dessus, sans prétention à l’exhaustivité

 

Traductions (par œuvres et dates)

  • Rimes, traduction de F. Fertiault, Paris, Victor Lecou librairie éditeur, 1848

  • Rimes, traduction de Sébastien Rhéal, Paris, Moreau librairie-éditeur, 1852`

  • Rimes, traduction d’Étienne-Jean Delécluze, in Dante Alighieri ou la poésie amoureuse, Paris Amyot, 1854

  • La Vie Nouvelle, traduction de Sébastien Rhéal, Paris, Lavigne librairie-éditeur, 1843

  • La Vie Nouvelle, traduction de Zéloni, Paris, Amyot, 1844

  • La Vie Nouvelle, traduction d’Étienne-Jean Delécuze, Paris, Charpentier libraire-éditeur, 1853

  • La Vie Nouvelle, traduction de Maxime Durand-Fardel, Paris, bibliothèque Charpentier – Eugène Fasquelle éditeur, 1898

  • Le Banquet, traduction de trois chatons par Jacques-Ignace De la Touche-Loisi, in Consolations chrétiennes, avec des réflexions sur les huit béatitudes, et la paraphrase des trois cantiques de Dante, Paris, 1744

  • Le Banquet, traduction de Sébastien Rhéal, Paris, Moreau librairie-éditeur, 1852

  • Le Banquet, traduction de Bernard de Watteville, Genève, Kundig, 1929

  • La Monarchie, traduction de Sébastien Rhéal, in Le monde dantesque ou les papes au Moyen-âge, grande clé historique de la Divina Commedia et de son époque, Paris, Dentu, 1856

  • La langue vulgaire, traduction de Sébastien Rhéal, in Le monde dantesque ou les papes au Moyen-âge, grande clé historique de la Divina Commedia et de son époque, Paris, Dentu, 1856

Plusieurs traductions de La Divine Comédie, entières ou parcellaires, sont recensées avant la fin du quinzième siècle, sans qu’il soit possible de les attribuer à un auteur.

  • La Divine Comédie, Paradis, traduction de François Bergaigne, vers 1520

  • La Divine Comédie, traduction de Guillaume Rouille, Lyon, vers 1551 – 1552

  • La Divine Comédie, traduction de Guy Le Fèvre de la Boderie

  • La Divine Comédie, traduction de Balthazar Grangier, Paris, Chez la veuve Drolet, 1596 – 1597

  • La Divine Comédie, L’Enfer, Traduction par Philippe le Hardy de la Trousse, seconde moitié du XVIIè siècle

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de Moutonnet de Clairfons, Florence – Paris, Le Clerc – Leboucher, 1776

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction d’Antoine de Rivarol, Londres – Paris, Mérigot – Barrois, 1783

  • La Divine Comédie, traduction de Colbert d’Estouteville, Paris, Sallior, 1796 (édition posthume)

  • La Divine Comédie, L’Enfer (extraits), traduction de Carrion de Nizas, Paris, Gazette nationale ou Moniteur universel, 06/05/1805

  • La Divine Comédie, traduction d’A.F. Artaud de Montor, Paris, Librairie Garnier Frères, première édition en 1811

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction d’Henri Terrasson, Paris, Chez Pillet imprimeur-libraire, 1817

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de Brait Delamathe, Paris, Bossange 1823

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de J.-C. Tarver, Paris – Strasbourg, Treuttel & Würtz, 1824

  • La Divine Comédie, Extraits (vingt chants), traduction d’Antoni Deschamps, Paris, Charles Gosselin libraire, 1829

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de Joseph-Antoine de Gourbillon, Paris, Auguste Auffray imprimeur, 1831

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de Charles Calemard de Lafayette, Paris, Chez M. Paul, Galerie de l’Odéon, 1835-1837

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction d’A. Le Dreuille, Paris, Imprimerie et fonderie de l’Odéon, 1837

  • La Divine Comédie, traduction de Jean-Antoine de Mongis, Dijon, Peutet-Pommrey éditeur (et Paris, J. Hachette et compagnie), 1838

  • La Divine Comédie, traduction de Pier-Angelo Fiorentino, Paris, Gosselin, 1840

  • La Divine Comédie, traduction d’Auguste Brizeux, Paris, Charpentier libraire-éditeur, 1841

  • La Divine Comédie, traduction de Sébastien Rhéal, Paris, Lavigne librairie-éditeur, 1843 à 1846 – nouvelle version en 1854

  • La Divine Comédie, traduction de Louis Ratisbonne, Paris, Michel Lévy frères libraires-éditeurs, 1852 à 1860

  • La Divine Comédie, traduction de Victor de Saint-Mauris, Paris, Amyot, 1853

  • La Divine Comédie, Traduction de Félicité de Lamennais, Paris, Paulin et Le Chevalier librairies, 1855

  • La Divine Comédie, traduction d’Eugène Aroux, Paris, Librairie des héritiers Jules Renouard, 1856 -1857

  • La Divine Comédie, traduction de Jacques-André Mesnard, Paris, Amyot libraire-éditeur, 1857

  • La Divine Comédie, Le Purgatoire, traduction de Frédéric Ozanam, Paris, Lecoffre, 1862

  • La Divine Comédie, Le Purgatoire, traduction de Giovanni Francesco Costa, Paris, Charles Douniol libraire-éditeur, 1864

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de François Villain Lami, Paris, Librairie internationale, 1867

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction d’Amédée Jubert, Paris, Berger-Levraut et compagnie éditeurs, 1874

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction d’Emile Littré, Paris, Hachette, 1879

  • La Divine Comédie, traduction d’Henri Dauphin, Amiens, Imprimerie et lithographie T. Jeunet, 1886 (publication posthume)

  • La Divine Comédie, traduction d’Henri Dauphin, Amiens, Imprimerie et lithographie T. Jeunet, 1887

  • La Divine Comédie, L’Enfer, traduction de Hyacinthe Vinson, Paris, Librairie Hachette et compagnie, 1888

  • La Divine Comédie, traduction de Maxime Durand-Fardel, Paris, Plon, 1895

  • La Divine Comédie, traduction d’Amédée de Margerie, Paris, Retaux, 1900

  • La Divine Comédie, Le Paradis, traduction de Maurice de la Rousselière, in La Poésie du ciel, Paris, Périsse Frères, 1902

  • La Divine Comédie, L’Enfer puis Le Purgatoire, traduction de Louise Espinasse-Mongenet, Paris, Firmin – Didot, 1922 puis 1932

Principaux ouvrages de dantologie

  • Allais (G.), Lamartine en Toscane et les Harmonies poétiques et religieuses, Paris, Société française d’Imprimerie et de Librairie, 1909

  • Ampère (J.-J.), La Grèce, Rome et Dante : études littéraires d’après nature, Paris, Librairie académique Didier et compagnie, 1848

  • Aroux (E.), Dante hérétique, révolutionnaire et socialiste, révélations d’un catholique sur le Moyen âge, Paris, Jules Renouard et compagnie, libraires-éditeurs, 1854

  • Aroux (E.), L’hérésie de Dante démontrée par Francesca da Rimini devenue un moyen de propagande vaudoise et coup d’œil sur les romans du Saint Graal, notamment sur le Tristan de Léonnois, Paris, Librairie de Madame veuve Jules Renouard, 1857

  • Artaud de Montor (A.-F.), Histoire de Dante Alighieri, Paris, Leclere, 1841

  • Auvrey (L.), Les Manuscrits de Dante des bibliothèques de France : essai d’un catalogue raisonné, Paris, Thorin, 1892

  • Bach (G.-H.), De l’état de l’âme depuis le jour de la mort jusqu’à celui du Jugement dernier, d’après Dante et saint Thomas, Rouen, Periaux, 1835

  • Bach (ed. al.), Thèses sur Dante et saint Thomas, Rouen, Imprimerie de Nicétas Periaux, 1836

  • Balbo (C.), traduction de Mme de Calaing, Vie du Dante, Bruxelles, Hayez, 1844 – 1846

  • Baldensperger (F.), Orientations étrangères chez Honoré de Balzac, Paris, Champion, 1927

  • Barrés (M.), Les maîtres, Paris, Plon, 1927

  • Baunard, Frédéric Ozanam, Paris, Gigord, 1912

  • Beaurepaire (C. de), De la récente admiration des Français pour Dante : réponse au discours de réception de Monsieur l’abbé Vacandard Rouen, Librairie d’Espérance Cagniard, 1883

  • Beaussire (E.), Étude de la philosophie de Dante, 1868

  • Bédarida (H.), Théophile Gautier et l’Italie, Paris, Boivin, 1934

  • Bergmann (F.-G.), Dante, sa vie et et ses œuvres, Strasbourg, Librairie académique de C. F. Schmidt, 1881

  • Bertault (P.), Balzac et la religion, Paris, Boivin, 1942

  • Blanc (L.-G.), Vocabolario dantesco, ou dictionnaire critique et raisonné de la Divine Comédie de Dante Alighieri, Leipzig, Jean-Ambroise Barth, 1852

  • Boissard, Icones, 1597

  • Boissard (F.), Dante révolutionnaire et socialiste mais non hérétique, révélation sur les révélation de M. Aroux et défense d’Ozanam, Paris, Ch. Douniol éditeur, 1854

  • Breton (E.), Découverte des restes du Dante à Ravenne, Saint-Germain, Imprimerie Toinon et compagnie, 1866

  • Bridel (L.), Lettre à Carrion de Nizas sur la manière de traduire Dante, Basle, Haas, 1805

  • Bullart (I.), L’Académie des sciences et des arts, Bruxelles, 1682

  • Calemard de La Fayette (C.), Dante, Michel-Ange, Machiavel, Paris, Eugène Didier éditeur, 1852

  • Castiglia (B.), Dante Alighieri ou le problème de l’humanité au Moyen-âge, lettres à Monsieur de Lamartine, Paris, Dentu, 1857

  • Castiglia (B.), Clef de la Divine Comédie de Dante Alighieri, Paris, Dentu, 1865

  • Chabanon (M. de), Vie du Dante, avec une notice détaillée de ses ouvrages, Amsterdam et Paris, Lacombe, 1773

  • Chasles (P. de), Études sur les premiers temps du christianisme et sur le Moyen âge, Paris, Amyot, 1847

  • Chasles (P. De), Le Moyen âge, Charpentier et Cie libraires-éditeurs, Paris, 1876

  • Chatenet (G.), Études sur les poètes italiens, Dante, Pétrarque, Alfieri et Foscolo, et sur le poète sicilien Giovanni Meli, avec la traduction en vers français des plus belles parties de leurs œuvres, Paris, Librairie Fischbacher, 1892

  • Counson (A.), Dante en France, Erlangen – Paris, Fontemoing, 1906

  • Daniel (E.), Dante et ses doctrines théologiques contenues dans la Divine Comédie, Antibes, J. Marchand imprimeur-librairie, 1872

  • Daniel (E.), Essai sur la Divine Comédie de Dante, ou la plus belle, la plus instructive, la plus morale, la plus orthodoxe et la plus méconnue des épopées, mise à la portée de toutes les intelligences, et dédiée à la jeunesse catholique de nos écoles, Paris, Berche et Tralin libraires, 1873

  • Dauphin (H.), Vie du Dante, analyse de la Divine Comédie, Paris – Amiens, A. Durand & Pédone Lauriel – Prevost-Allo, 1869

  • Delécluze (E.-J.), Florence et ses vicissitudes, 1215-1790, Paris, Gosselin, 1837

  • Delécluze (E.-J.), Dante Alighieri ou la poésie amoureuse, Paris, Amyot, 1854

  • Drouilhet de Sigalas (P.), De l’art en Italie. Dante Alighieri et la Divine Comédie, Paris, Firmin Didot, 1852

  • Dumas (A.), Une année à Florence, Paris, Dumont, 1841

  • Dumesnil (A.), L’Art italien, Paris, Giraud, 1854

  • Duplessis-Mornay (P.), Mystère d’iniquité, c’est-à-dire l’histoire de la papauté, Saumur, 1611

  • Durand-Fardel (M.), Dante Alighieri, Paris, Paul Ollendorff éditeur, 1893

  • Durand-Fardel (M.), Dante Alighieri, une vue du Paradis, Paris, Plon,1894

  • Durand-Fardel (M.), L’amour dans la Divine Comédie, Paris, Plon, 1895

  • Durand-Fardel (M.), La personne de Dante dans la Divine Comédie, étude psychologique, Paris, Plon, 1896

  • Durry (M.-J.), La vieillesse de Chateaubriand, 1830-1848, Paris, Le Divan, 1933

  • Esquiros (A.), Histoire des martyrs de la liberté, Paris, Bry aîné, 1851

  • Faure (L.), Les femmes dans l’œuvre de Dante, Paris, Perrin et compagnie, 1902

  • Fauriel (C.), Dante et les origines de la langue et de la littérature italiennes, Paris, Auguste Durand libraire, 1854

  • Galley (J.-B.), Claude Fauriel, membre de l’institut, 1772-1843, Saint-Étienne, Loire Républicaine, 1909

  • Gauthiez (P.), Dante. Essai sur sa vie, d’après l’œuvre et les documents, Paris, librairie Renouard et H. Laurens éditeur, 1908

  • Gebhart (E.), L’Italie mystique, histoire de la Renaissance religieuse au Moyen-âge, Paris, Hachette, 1890

  • Gilson (E.), Dante et la philosophie, Paris, Vrin, 1939

  • Gilson (E.), Dante et Béatrice, études dantesques, Paris, Vrin, 1974

  • Gourmont (R. de), Béatrice, Dante et Platon, 1883

  • Gourmont (R. de), Dante, Béatrice et la poésie amoureuse, essai sur l’idéal féminin en Italie à la fin du XIIIè siècle, Paris, Mercure de France, 1921

  • Guénon (R.), L’ésotérisme de Dante, Paris, Charles Bosse, 1925

  • Hauvette (H.), Dante. Introduction à l’étude de la Divine Comédie, Paris, Hachette, 1911

  • Hauvette (H.), Études sur la Divine Comédie, la composition du poème et son rayonnement, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, 1922

  • Hauviller (E.), Dante, sa vie, son œuvre, des idées artistiques et politiques, Gand, Imprimerie A. Siffer, 1899

  • Hazard (P.), « Dante et la pensée française », in Minerve française, n°6, Paris, 1920

  • Hippeau (C.), L’Italie en 1865, souvenir d’une mission à Florence à l’occasion du 600è anniversaire de Dante, Caen – Paris, Le Blanchardel – Librairie Centrali, 1866

  • Jourdain (E.), Le symbolisme dans la Divine Comédie de Dante, Oxford – Paris, Alphonse Picard et fils, 1904

  • Klaczko (J.), Causeries florentines, Paris, Plon, 1880

  • Lacurne de Sainte-Palaye (J.-B.), Histoire littéraire des troubadours, Paris, Durand, 1774

  • Lafond (E.), Dante, Pétrarque, Michel-Ange, Tasse, sonnets choisis, Paris, Comptoir des imprimeurs-unis, 1848

  • Lamartine (A. de), Cours familier de littérature, Paris, 1856

  • Le Bourdellès (R.), Dante Alighieri, Pétrarque, Le Tasse, Machiavel, Paris, Pedone, 1899

  • Leclère (A.), Le mysticisme catholique et l’âme de Dante, Paris, Bloud et compagnie, 1906

  • Le Prevost d’Exmes (F.), Vies des écrivains étrangers, tant anciens que modernes : Dante, suivi de la Chasteté de Joseph, scène française, Paris, Duchesne Bailly, 1775

  • Lefebvre Saint-Ogan, De Dante à l’Arétin, la société italienne de la Renaissance, Paris, Maison Quantin, 1889

  • Lemaire (J.), Concorde des deux langages, 1511

  • Lévêque (E.), Les Mythes et les légendes de l’Inde et de la Perse dans Aristophane, Platon, Aristote, Virgile, Ovide, Tite-Live, Dante, Boccace, Arioste, Rabelais, Perrault, La Fontaine, Paris, Belin, 1880

  • Magnier (E.), Dante et le Moyen âge, Paris, Garnier, 1860

  • Masseron (A.), Les énigmes de la Divine Comédie, Paris, Librairie de l’art catholique, 1922

  • Masson (P.), Vie de Dante, Paris, 1587

  • Maurras (C.), Le conseil de Dante, Nouvelle librairie nationale, 1920

  • Méjécaze (F.), Essai de synthèse des idées et des jugements littéraires de F. Ozanam, Lyon – Paris, Vitte, 1932

  • Mengin (U.), Lamartine à Florence (1825-1828), Grenoble, Allier, 1925

  • Mézières (A.), Dante et l’Italie nouvelle, Paris, Dentu, 1865

  • Mignon (M.), Les affinités intellectuelles de l’Italie et de la France, Paris, Hachette, 1923

  • Mignon (M.), Mélanges sur Dante, publiés par la Nouvelle revue d’Italie, à l’occasion du sixième centenaire de la mort du poète, La nouvelle revue d’Italie, 1931

  • Monnier (M.), La Renaissance de Dante à Luther, histoire générale de la littérature moderne, Paris, Firmin – Didot, 1883

  • Morel (C.), Une illustration de l’Enfer de Dante. LXXI miniatures du quinzième siècle. Reproduction en phototypie et description, Paris, Librairie universitaire et H. Welter éditeur, 1896

  • Morel (C.), Les plus anciennes traductions françaises de la Divine Comédie, Paris, Librairie universitaire, 1897

  • Ortolan (J.-L.-E.), Les Pénalités de l’Enfer de Dante, suivies d’une étude sur Brunetto Latini, apprécié comme le maître de Dante, Paris, Plon, 1873

  • Ouvré (H.), De monarchia dantis alighierii commentationem historicam scripsit H.Ouvré, Paris, Durand, 1855

  • Ozanam (F.), Dante et la philosophie catholique au XIIIè siècle, Paris, Perisse, 1839

  • Ozanam (F.), Cours de littérature étrangère (Leçon d’ouverture), Paris, 1850

  • Pacheu (J.), De Dante à Verlaine, études d’idéalistes et mystiques, Paris, Plon, 1897

  • Péladan (J.), Les idées et les formes de la doctrine de Dante, Paris, Bibliothèque internationale d’édition H. Sansot et compagnie, 1908

  • Planet (H.), Dante : étude religieuse et littéraire sur la Divine Comédie, Paris, Delhomme et Briguet, 1890

  • Puymaigre (T. de), Dante Alighieri : esquisse biographique et critique, Metz, Gerson-Levy & Alcan, 1845

  • Rable (P.-P.), Anacréon : français-grec : suivi de pièces anacréontiques de Bion, Théocrite, etc., des poésies de Sapho et d’un spécimen de l’Homère français-grec et du Dante français-italien en vers imitatifs, Paris, Claye libraire-éditeur, 1855

  • Racine (L.), Discours sur la poésie épique, Paris, 1747

  • Rathery (E.-J.-B.) Influence de l’Italie sur les lettres françaises, depuis le XIIIème siècle jusqu’au règne de Louis XIV, Paris, Firmin Didot, 1953

  • Rhéal (S.), Le monde dantesque ou les papes au Moyen-âge, grande clé historique de la Divina Commedia et de son époque, Paris, Dentu, 1856

  • Rhéal (S.), Le Moyen-âge dévoilé. Le monde dantesque, Paris, Librairie centrale des publications illustrées, 1857

  • Rod (E.), Dante, Paris, Société française d’imprimerie et de librairie,

  • Rouget (M.-T.), George Sand et l’Italie, Lyon, Bosc & Riou, 1939

  • Sausse-Villiers, Études historiques sur Dante Alighieri et son époque, Avignon, Typographie de Théodore Fischer aîné, 1850

  • Sismondi (S.), De la littérature du Midi de l’Europe, Paris, Imprimerie de Crapelet, 1813

  • Symonds (J.-A.), traduction de C. Augis, Dante, son temps, son œuvre, son génie ; étude littéraire et critique, Paris, Lecène, 1891

  • Haine (H.), Philosophie de l’art, Paris, Germer Baissière libraire-éditeur, 1865

  • Tastu (A.), Tableau de la littérature italienne, depuis l’établissement du christianisme jusqu’à nos jours, Tours, Mame, 1843

  • Terrade (E.), Études comparées sur Dante et la Divine Comédie, Paris, Poussielgue, 1904

  • Touche-Loisi (J.-I., de la), Consolations chrétiennes, avec des réflexions sur les huit béatitudes, et la paraphrase des trois cantiques de Dante, Paris, 1744

  • Vasconcellos (I. de), L’inspiration dantesque dans l’art romantique français, Paris, Picart, 1925

  • Villemain (A.-F.), Cours de littérature française : littérature du Moyen âge en France, en Italie, en Espagne et en Angleterre, Paris, Pichon et Didier, 1830

  • Zanardelli (T.), Dante et ses précurseurs, Dekonink, 1896

  • Dante : mélanges de critique et d’érudition françaises publiés à l’occasion du sixième centenaire de la mort du poète, Paris, Union intellectuelle franco-italienne, 1931

Quelques articles de dantologie française

La plupart des articles indiqués ici sont issues de périodiques. Nous choisissons aussi d’indiquer quelques extraits de livres plus importants dans leur étendue et plus vaste dans leur sujet et dont l’étude de Dante ne constitue qu’une particularité et non le but final ou le principe organisateur de l’ensemble.

  • Ampère (J.-J.), « Voyage dantesque », in Revue des deux mondes, Paris, 1839

  • Auffrey (J.), « La Divine Comédie : traducteurs anciens et nouveaux », in Revue hebdomadaire, 1900

  • Auguis (P.-R.), « Un chapitre de l’histoire des préjugés littéraires : Dante », in La France littéraire, 1835

  • Auriol (A.), « Le Moyen-âge italien et la Divine Comédie », in Revue du clergé français, Paris, Letouzay, n°29, 1902

  • Baillet (A.), « Article MCCXV », in Jugements des savants, Paris, 1686

  • Baldensperger (F.), « L’Émigré Gourbillon, traducteur de Dante » puis « Une suggestion anglaise pour le titre de la Comédie humaine de Balzac », in Revue de littérature comparée, n°1, 1921

  • Baldensperger (F.), « Dante et Alfred de Vigny », in Mélanges de philologie, d’histoire et de littérature offerts à Henri Hauvette, Paris, Presses françaises, 1934

  • Beaufils (E.), « Antoni Deschamps et l’Italie », in Revue des études italiennes, n°3, 1938

  • Bellaigue (C.), « Dante et la musique », in Revue des deux mondes du 1er janvier 1903

  • Bellessort (A.), « Pour le sixième centenaire de Dante – Dante et Mahomet », in Revue des deux mondes, n°56, 1920

  • Bergmann (F.-G.), « Dante et sa Comédie », in Bulletin de la société littéraire de Strasbourgs, 1863

  • Bernières (J. de), « Boccace commentateur de Dante », in Revue bleue, 1887

  • Bouvy (E.), « Dante et Vico », in Annales de la faculté de lettres des Bordeaux, Paris, 1892

  • Bouvy (E.), « Voltaire et les polémiques italiennes sur Dante », in Revue des Universités du Midi, juillet 1895

  • Bouvy (E.), « Dante en France : à propos d’un livre récent », in Revue des Lettres Françaises et Étrangères, n°1, 1899

  • Camus (J.), « La première version de l’Enfer de Dante », in Giornale storico della letteratura italiana, tome n°37, 1900

  • Castets (M.), « Dante philologue », in Revue des langues romanes, Université Paul Valéry, n°15, 1879

  • Chasles (P.), « Dante (Alighieri) », in Encyclopédie du dix-neuvième siècle, volume IX, 1846

  • Chasles (P), « Dante Alighieri et son époque », in Revue britannique, 1829

  • Chênedollé (C.-J.), « Le Dante », in Études poétiques, 1820

  • Cochin (H.), « Dante Alighieri et les catholiques français : Ozanam et Sainte-Beuve », in Le Correspondant, 1921

  • Counson (A.), « Dante en France », in Revue générale, n°80, 1904

  • Counson (A.), « Dante et les romantiques français », in Revue d’histoire littéraire de la France, n°12, 1905

  • Counson (A.), « Le réveil de Dante », in Revue de littérature comparée, n°1, 1921

  • Delécluze (E.-J.), « Dante était-il hérétique ? », in Revue des deux mondes, 1834

  • Dorez (L.), « Le manuscrit de Dante offert au roi François Ier en 1519 par Jacques Minut », in Revue des bibliothèques, n°13, 1903

  • Dumas (A.), « Guelfes et Gibelins », in Revue des deux mondes, 1836

  • Duquesnel (A.), « Littérature italienne : la Divine Comédie », in Revue Européenne, 1835

  • Durrieu (P.), « Dante et l’art français du XVème siècle », in Bulletin du jubilé, n°4, 1921

  • Durry (M.-J.), « À propos de la Comédie humaine », in Revue d’histoire littéraire de la France, n°43, 1936

  • Esquiros (A.), « Dante », in La France littéraire, 1834

  • Farges (L.), « Lamartine à Florence – 1826-1828 », in Revue de Paris, 1900

  • Fauriel (C.), « Dante », in Revue des deux mondes, 1834

  • Fauriel (C.), « Brunetto Latini », in Histoire littéraire de la France, n°20, 1842

  • Fauriel (C.), « De la poésie provençale en Italie » puis « De la poésie provençale-italienne » puis « Sordello », in Bibliothèque de l’École des Chartes, n°4, 1842-1843

  • Fauriel (C.), « Études sur Dante », in Revue indépendante, n°8, 1843

  • Formont (M.), « Le véritable génie de Dante », in Revue de la Société des études historiques, Paris, Ernest Thorin, 1891

  • Françon (M.), « Montaigne, Dante et le Tasse », in Bulletin de la Société des Amis de Montaigne, 1971

  • Frignani (A.), « Vie du Dante », in L’Exilé, n°1, 1832

  • Gebhart (E.), « Dante, Savonarole, Michel-Ange », in De l’Italie, essai de critique et d’histoire, Paris, Hachette, 1876

  • Ginguené (P.-L.), « Dante Allighieri [sic] », in Biographie universelle, ancienne et moderne, n°10, Paris, Michaud, 1813

  • Hardouin (H.-J.), « Doutes proposés sur l’âge du Dante », in Journal de Trévoux, août 1727

  • Henriot (E.), « Rivarol traducteur de Dante », in Le temps, n°31, 1926

  • Hillebrand (K.), « La Divine Comédie et le lecteur moderne », in Études historiques et littéraires – tome 1 Études italiennes, Paris, Librairie A. Franck, 1868

  • Labitte (C.), « Revue littéraire : biographes et traducteurs de Dante », in La Revue des deux mondes, 1841

  • Labitte (C.), « La Divine Comédie avant Dante », in Revue des deux mondes, 1842

  • Lamartine (A. de), « Traducteurs et commentateurs de Dante », in Souvenirs et portraits, tome 3, Paris, Hachette – Furne, Jouvet et compagnie – Pagnerre, 1872

  • Lamy (M.), « Un traducteur de Dante (Premier Empire) : Artaud de Montor 1772-1849 », in Bulletin du jubilé, n°2, 1921

  • Lamy (M.), « Dante, guide des romantiques français en Italie », in Revue de l’art ancien et moderne, n°46, 1924

  • Lange (M.), « Victor Hugo et les sources de La vision de Dante », in Revue d’histoire littéraire de la France, n°25, 1918

  • Le Clerc (J.-V.), « Le Comte Ugolin », in Lycée français, ou Mélanges de littérature et de critique, n°3, 1820

  • Le Clerc (J.-V.), « Françoise de Rimini », in Lycée français, ou Mélanges de littérature et de critique, n°5, 1820

  • Legouvé (E.), « Dante », in Les hommes célèbres de l’Italie, Paris, Ledoux, 1845

  • Maffre de Fontjoye, « Éloge de Dante Alighieri, discours qui a obtenu une violette réservée », in Recueil de l’académie des jeux floraux, Toulouse, 1846

  • Mamiani (T.), « Remarques sur le caractère et les qualités de la poésie du Dante », in L’Exilé, N°1, 1832

  • Maugain (G.), « Dante à la Sorbonne en 1830 », in Études italiennes, n°4, 1922

  • Mazure (A.), « Dante, l’Inferno », in Revue du monde catholique, n°113, 1866

  • Monavon (G.), « La Béatrice de Dante », in Littérature comparée, n°43, 1890

  • Montégut (E.), « Une interprétation pittoresque de Dante », in Revue des deux mondes, n°36, 1861

  • Moréri (L.), « Dante » , in Le grand dictionnaire historique ou le mélange curieux de l’histoire sacrée et profane, 1674

  • Nolhac (P. de), « Un traducteur de Dante au temps de la Pléiade : Guy Le Fèvre de la Boderie », in Bulletin du jubilé, n°5, 1922

  • Ozanam (F.), « Études sur Dante : origines de la Divine Comédie », in L’Université catholique, n°3, 1837

  • Ozanam (F.), « Des sources poétiques de la Divine Comédie », in Le Correspondant, n°9, 1845

  • Ozanam (F.), « M. Fauriel et son enseignement à la Faculté des Lettres de Paris », in Le Correspondant, n°10, 1845

  • Prior (H.), « Balzac à Turin », in Revue de Paris, 1924

  • Prior (H.), « Balzac à Mila, 1837 », in Revue de Paris, 1925

  • Prior (H.), « Balzac à Venise (1837) », in Revue de France, 1927

  • Prompt (H.), « La philosophie amoureuse de Dante », in Bulletin de la Société niçoise des sciences naturelles, historiques et géographiques, 1886

  • Rochefort, « La fête de Dante », in Le charivari, 15/09/1860

  • Rod (E.), « La biographie de Dante », in Revue des deux mondes, n°102, 1890

  • Rod (E.), « Les idées politiques de Dante », in Bibliothèque universelle et revue suisse, Paris, Firmin – Didot, 1892

  • Rouchès (G.), « Eugène Delacroix et la littérature italienne », in Mélanges de philologie, d’histoire et de littérature offerts à Henri Hauvette, Paris, Presses françaises, 1934

  • Saint-René Taillandier, « Dante Alighieri et la littérature dantesque en Europe », in Revue des deux mondes, n°4, 1856

  • Schlegel (A.-W.), « Dante, Pétrarque et Boccace : à propos de l’ouvrage de M. Rossetti », in Revue des deux mondes, 1836

  • Soulier (G.), « L’inspiration dantesque dans l’art français », in Nouvelle revue internationale, 1921

  • Tastu (A.), « Dante », in Dictionnaire de la conversation et de la lecture, n°19, 1835

  • Tréverret (A.), « Théorie politique de Dante », in Revue politique et littéraire, Paris, Libraire Germer Baillière, 1872

  • Van der Elst (J.), « Autour du Livre mystique : Balzac et Swedenborg », in Revue de littérature comparée, n°10, 1930

  • Voltaire, « Lettre sur Dante », in Dictionnaire philosophique, édition Kehl

  • « Le Paradis du Dante : effets et lumière », in Le magasin pittoresque, n°3, 1835

  • « Portrait du Dante, découvert à Florence en 1840 », in Le magasin pittoresque, n°9, 1841

  • « Sur l’origine du poème du Dante », in Le publiciste, 30/07/1809

  • « Variétés : de la Divina Comedia [sic] du Dante, et plus particulièrement de son Enfer », in Journal des débats, 19/01/1804

Le culte de Dante en France

  • Arnault (A.-V.), Le Proscrit, ou les Guelfes et les Gibelins, Paris, Ladvocat, 1828

  • Balzac (H. de), La Comédie humaine, Paris, Gallimard, 1976 à 1981

  • Balzac (H. de), Œuvres diverses, Paris, Gallimard, 1990 à 1996

  • Balzac (H. de), Correspondance, Paris, Gallimard, 2006 à 2011

  • Barbier (A.), Il pianto, Bruxelles, Louis Hauman, 1833

  • Barbier (A.), Iambes et poèmes, Paris, Paul Masgana, 1840

  • Barbier (A.), Silves, Paris, E. Denti, 1894

  • Barbier (A.), Satires et chants, Paris, E. Dentu, 1869

  • Berrier (C.), Françoise de Rimini, Paris, Delaforest, 1827

  • Bornier (H. de), Dante et Béatrix, drame en cinq actes et en vers, Paris, Michel Lévy, 1853

  • Catherine de Pisan, Le chemin de long estude, 1403

  • Chartier (A.), Le Livre d’Espérance ou Consolation des trois vertus, 1429

  • Chateaubriand (F.-R. de), Œuvres, Paris, Garnier, 1921 à 1939

  • D’Agoult (M. sous le pseudonyme de Daniel Stern), Dante et Gœthe, dialogues, Paris, Didier, 1866

  • Deschamps (A.), Trois satires politiques, Paris, Riga – Werdet – Levasseur, 1831

  • Deschamps (A.), La Jeune Italie, Paris, Lange Lévy et Compagnie, 1844

  • Drouineau (G.), Françoise de Rimini, Paris, Dehay, 1830

  • Dumas (A.), Une nuit à Florence sous Alexandre de Médicis, Paris, Calmann-Lévy, 1904

  • Flotte (G. de), Dante exilé, poème, Paris, Firmin Didot, 1833

  • France (A.), Humaine tragédie, in Le Puits de sainte Claire, Paris, Calmann Lévy, 1900

  • Gautier (T.), Poésies complètes, Paris, Charpentier, 1875 et 1876

  • Gautier (T.), Romans, contes et nouvelles, Paris, Gallimard, 2002

  • Hugo (V.), Œuvres complètes, Paris, Ollendorf – Imprimerie nationale, 1904 à 1952

  • Lamartine (A. de), Œuvres poétiques complètes, Paris, Gallimard, 1963

  • Laprade (J.), Dante en exil, in Annales de Sorèze, Toulouse, 1839

  • Laurencin et Marc Michel, La Tour d’Ugolin, ou le Mariage par appétit, Paris, Marchant, 1845

  • Legouvé (E.), Béatrix ou la Madone de l’art, Paris, Hachette, 1860

  • Lemercier (N.), Panhypocrisiade, Paris, Firmin Didot, 1819

  • Liszt (F.), Correspondance de Liszt et de la Comtesse d’Agoult, Paris, Grasset, 1933 à 1934

  • Montais (A), Dante, strophes à l’occasion du 6e anniversaire de sa naissance célébré à Florence le 18 mai 1865, Paris, Laîné et Harvard, 1865

  • Musset (A. de), Œuvres complètes en prose, Paris, Gallimard, 1951

  • Musset (A. de), Poésies complètes, Paris, Gallimard, 1957

  • Musset (A. de), Théâtre complet, Paris, Gallimard, 1958

  • Nerval (G. de), Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1989 à 1993

  • Ostrowski (C.), Françoise de Rimini, tragédie en trois actes et en vers (imitée de l’italien), Paris, Marchant, 1838

  • Pommier (A.), L’Enfer, Paris, Garnier, 1853

  • Saint-René Taillandier, Béatrice, poème, Paris, Gosselin, 1840

  • Sainte-Beuve, Œuvres, Paris, Gallimard, 1949 à 1951

  • Sand (G.), Lucrezia Floriani ; Lavinia, Paris, Calmann Lévy, 1888

  • Sardou (V.) et Moreau (E.), Dante, 1903

  • Séguier (U.-F.-A.), Épilogue de la Divine Comédie, L’enfer, un coin du paradis, et incidemment une âme du purgatoire, Mexico, Imprimerie de Diaz de Léon et White, 1873

  • Simonin (E.), Dante et Béatrix, dialogue entre ciel et terre, Paris, Laîné et Harvard, 1866

  • Soumet (A.), La Divine épopée, Paris, Bertrand, 1840

  • Staël (M. de), Corinne, ou l’Italie, Paris, Nicolle, 1807

  • Stendhal, Œuvres complètes, Paris, Cercle du bibliophile, 1968 à 1974

  • Véron (T.), « Dors, Alighieri », in Les Rabelaisiennes, poésies diverses, Paris, Hachette, 1862

  • Vétu, Le nouveau Dante ou Voyage dans l’autre monde au XIXè siècle, Paris, 1860

  • Vigny (A. de), Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1964 et 1967

 

2) Bibliographie à partir de 1945

 (Traductions, livres, articles en français)

Il s’agit d’une simple sélection pour les livres et articles. Cette bibliographie pourra donc être complétée ultérieurement.

par Christophe Libaude

 

  I) Traductions des oeuvres de Dante

  • Œuvres complètes, édition et trad. de l’italien par André Pézard, Collection Bibliothèque de la Pléiade (n° 182), Gallimard, 1965.

  • Œuvres complètes, traduction nouvelle sous la direction de Christian Bec, trad. et notes de Christian Bec, Roberto Barbone, François Livi, Marc Scialom et Antonio Staüble, « la Pochothèque », Le Livre de Poche, 1996.

  • Dante et la suite de son itinéraire spirituel selon le « Canzoniere » (Rime), introduction des livres et traduction glosée par Philippe Guiberteau, Paris, J. Corti, 1985.

  • Vingt poèmes, trad. di Armand Farrachi, Paris, La Différence, 1994.

  • Rimes pour la Dame Pierre, édition bilingue, trad. de Fouad El-Etr, Paris, La Délirante, 2005.

  • Rimes, traduction, préface et notes de Jacqueline Risset, Paris, Flammarion, 2014.

  • Vita nova, traduction nouvelle par André Pézard avec introduction, notes et appendices, Paris, Nagel, 1953.

  • Vita Nova, traduction de l’italien et préface par Louis-Paul Guigues, collection Poésie/Gallimard (n° 107), Gallimard, 1974.

  • Vita Nova, trad. de l’italien par Mehdi Belhaj Kacem, postface de Jean-Pierre Ferrini, collection L’arbalète/Gallimard, Gallimard, 1974.

  • Dante et son itinéraire spirituel selon la Vita Nuova, préface, introduction et traduction de P. Guiberteau, Paris, Corti, 1983.

  • Vita nova, traduction de Georges Nicole, note et postface di Joël Gayraud, Paris, Mille et une nuits, 1995.

  • Vie nouvelle/Vita Nuova, traduction de l’italien, préface et notes par Gérard Luciani, collection Folio bilingue (n° 79), Gallimard, 1999.

  • Vie nouvelle, présentation et commentaires de Jean-Charles Vegliante, d’après l’édition critique de Guglielmo Gorni ; version française de Jean-Charles Vegliante, avec Marina Marietti et Cristiana Tullio Altan, Paris, Classiques Garnier, 2011.

  • La Vita nuova, traduction de l’italien et édition de Gianfranco Stroppini de Focara, Paris, Orizons, 2013.

  • De l’art d’écrire en langue vulgaire, introd. et trad. de Paul Godaert, préf. de P. Groult, Louvain, Les lettres romanes, Université catholique, 1948.

  • De l’éloquence vulgaire, traduit du latin par Frédéric Magne, frontispice de Paolo Vallorz, La Délirante, 1985.

  • De l’éloquence en vulgaire, introduction et appareil critique par Irène Rosier-Catach, traduction française par Anne Grondeux, Ruedi Imbach et Irène Rosier-Catach, Paris, Fayard, 2011.

  • La monarchie, traduit du latin par Michèle Gally, précédé de La modernité de Dante par Claude Lefort, Paris, Belin, 2010.

  • Le Banquet, introd., trad. et notes de Philippe Guiberteau, Paris, Les Belles Lettres, 1968.

  • Le Paradis, texte italien et traduction glosée par Philippe Guiberteau, le Raincy, les éditions claires, 1947.

  • La Divine comédie. Enfer, traduction, introduction et notes de Alexandre Masseron, ‎Paris, édition Albin Michel, 1947.

  • La Divine comédie. Purgatoire, traduction, introduction et notes de Alexandre Masseron, ‎Paris, édition Albin Michel, 1948.

  • La Divine comédie. Paradis, traduction, introduction et notes de Alexandre Masseron, ‎Paris, édition Albin Michel, 1949.

  • La Divine Comédie 1, L’Enfer, trad. de Pierre Ronzy, ill. de Fernand Van Hamme, Grenoble, Roissard, 1960 .

  • La Divine Comédie 2, Le Purgatoire, trad. de Pierre Ronzy, ill. de Fernand Van Hamme, Grenoble, Roissard, 1961.

  • La Divine Comédie 3, Le Paradis, trad. de Pierre Ronzy, ill. de Fernand Van Hamme, Grenoble, Roissard, 1962.

  • La Divine Comédie, traduction, introd. et commentaire par Alexandre Cioranescu, Lausanne, Éditions Rencontre, 1964.

  • Le Paradis, présentation, notes, traduction en vers classiques par le Père G. Zucchelli, Grasse, G. Zucchelli impr. 1986.

  • La Divine comédie, traduction par Lucienne Portier, Paris, éditions du Cerf, 1987.

  • La divine comédie. L’enfer, traduction, introduction et notes de Jacqueline Risset, édition bilingue, Paris, Flammarion, 1985

  • La divine comédie. Le Purgatoire, traduction, introduction, et notes de Jacqueline Risset, édition bilingue, Paris, Flammarion, 1988.

  • La divine comédie. Le paradis, traduction, introduction, et notes de Jacqueline Risset, édition bilingue, Paris, Flammarion, 1990.

  • (Les trois volumes repris dans : La divine comédie, traduction, introduction et notes par Jacqueline Risset, édition corrigée, Paris, GF Flammarion, 2004).

  • Lire la Divine comédie. I, L’Enfer, trad. et comment. de François Mégroz, Lausanne, L’Age d’homme, 1992.

  • Lire La divine comédie de Dante. II, Le Purgatoire, traduction et commentaire de François Mégroz, Lausanne-Paris, l’Age d’homme, 1994.

  • Lire la Divine comédie de Dante. III, Le Paradis, trad. et commentaire de François Mégroz, Lausanne-Paris, l’Age d’homme, 1997.

  • La Comédie. Enfer, traduction de Jean-Charles Vegliante, Paris, Impr. nationale, 1995.

  • La Comédie. Purgatoire, traduction de Jean-Charles Vegliante, Paris, Impr. nationale, 1999.

  • La Comédie, nouvelle traduction selon Kolja Micevic, Paris, editions Kolja Micevic, 1998.

  • La Divine comédie, édition présentée et annotée par Frédéric Le Blay, traduction, adaptation et annotation de Philippe Bottini, Petits classiques Larousse, Paris, Larousse, 2001.

  • La Divine Comédie, traduit de l’italien, présenté et annoté par Didier Marc Garin, Paris, Éd. de la Différence, 2003.

  • La Comédie. Paradis, traduction de Jean-Charles Vegliante, Paris, Impr. nationale, 2007.

  • L’Enfer, traduit par Stéphane Bérard, Limoges, éd. Al Dante, 2008.

  • La Comédie. Poème sacré (Enfer. Purgatoire. Paradis), édition et trad. de l’italien par Jean-Charles Vegliante, édition bilingue, collection Poésie/Gallimard (n° 480), Paris, Gallimard, 2012.

  • La Divine Comédie ou le « Poème sacré » (Enfer, Purgatoire, Paradis), traduit et annoté par Claude Dandréa, Paris, Orizons, 2013.

  • L’Enfer, trad. de l’italien par William Cliff, édition bilingue, collection « La petite vermillon » (n° 394), La Table Ronde, 2014.

II) Livres

  • Batard (Yvonne), Dante, Minerve et Apollon. Les Images de la Divine Comédie, Paris, Les Belles Lettres, 1952.

  • Canteins (Jean), Dante. I. L’Apothéose, Milano, Archè, 2003.

  • Dante. II. L’Homme engagé, Milano, Arché, 2003.

  • Dante et les mythes (tradition et rénovation), Revue des études italiennes, nouvelle série, tome XI, 1965.

  • De Libera (Alain), Penser au Moyen Age, Paris, Editions du Seuil, 1991.

  • Dozon (Marthe), Mythe et symbole dans la Divine Comédie, Firenze, Olschki, 1991.

  • Dragonetti (Roger), Dante pèlerin de la Sainte Face, Gand, Romanica Gandensia XI, 1968.

  • Dante : la langue et le poème, recueil d’études réunies avec une introduction par Christopher Lucken, Paris, Belin, 2006.

  • Du Roman de la rose au Fiore attribué à Dante, études réunies et présentées par C. Perrus, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 1992.

  • Gilson (Etienne), Dante et Béatrice. Études dantesques, Paris, Vrin, 1974.

  • Guénon (René), L’ésotérisme de Dante, Paris, Gallimard, 1957.

  • Hein (Jean), Enigmaticité et messianisme dans la Divine Comédie, Firenze, Olschki, 1992.

  • Imbach (Ruedi), Dante, la philosophie et le laïcs: initiation à la philosophie médiévale, Paris – Fribourg, Editions du Cerf – Editions Universitaires de Fribourg, 1996.

  • Le Goff (Jacques), La naissance du Purgatoire, Paris, Gallimard, 1981.

  • Libaude (Christophe), Dante. La pierre et le sang, Kimé, 2014.

  • Marietti (Marina), Dante, La Cité infernale, Chroniques italiennes, Université de la Sorbonne nouvelle – Paris III , Paris, 2003.

  • Masseron (Alexandre), Dante et saint Bernard, Paris, Albin Michel, 1953.

  • Ottaviani (Didier), La philosophie de la lumière chez Dante. Du Convivio à la Divine Comédie, Paris, Champion, 2004.

  • Pépin (Jean), La tradition de l’allégorie de Philon d’Alexandrie à Dante. Études historiques, Paris, Études Augustiniennes, 1987.

  • Pézard (André), Dante sous la pluie de feu, Paris, Vrin, 1950.

  • « La Rotta gonna » : gloses et corrections aux textes mineurs de Dante. 1, Vita nova, Rime, Convivio, Publications de l’Institut français de Florence, 1e série. Collection d’études d’histoire, de critique et de philologie, Firenze-Paris, Sansoni-M. Didier, 1967.

  • « La Rotta gonna » : gloses et corrections aux textes mineurs de Dante. 2, De Vulgari eloquentia, Monarchia, Publications de l’Institut français de Florence, 1e série. Collection d’études d’histoire, de critique et de philologie, Firenze-Paris, Sansoni-M. Didier, 1967.

  • Tant que vienne le Veltre, Torino, Tallone éditeur-imprimeur, 1970.

  • Dans le sillage de Dante, Paris, Société d’Études Italiennes, 1975.

  • « La rotta gonna ». Gloses et corrections aux textes mineurs de Dante. III. « Epistole ». « Ecloghe ». « Questio de aqua et terra », Firenze – Paris, Lib. Commissionaria Sansoni – Didier Erudition, 1979.

  • Pinchard (Bruno), La raison dédoublée. La fabbrica della mente suivi par La transcendance démembrée par René Thom, Paris, Aubier, 1992.

  • Le bûcher de Béatrice. Essai sur Dante, Paris, Aubier, 1996.

  • Méditations mythologiques, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, Le Seuil, 2002.

  • Portier (Lucienne), Dante, Paris, Seghers, 1965.

  • Pour Dante : I. Dante et l’Apocalypse. II. Lectures humanistes de Dante, Travaux du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance autour de Dante sous la direction de Bruno Pinchard, avec la collaboration de Christian Trottmann, Paris, Honoré Champion-CESR, 2001.

  • Renucci (Paul), Dante disciple et juge du monde gréco-latin, Paris, les Belles lettres, 1954.

  • Risset (Jacqueline), Dante écrivain ou l' »Intelletto d’amore », Paris, Seuil, 1982.

III) Articles

  • Abramé-Battesti (Isabelle), « La trivialisation du « Roman de la Rose » dans le « Fiore » », in Du Roman de la rose au Fiore attribué à Dante, études réunies et présentées par C. Perrus, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 1992

  • « Fonction poétique et fonction d’autorité dans la Divine Comédie », Arzana, 7, 2001.

  • Acone (Ludmila), «Les ames dansantees dans la Divine Comédie de Dante », dans Texte et contexte. Littérature et Histoire de l’Europe médiévale, PParis,Michel Houdiard Editeur, 2011.

  • Alverny (Marie-Thérèse d’), « Dante et les astrologues de son temps », Bulletin de la Société d’études dantesques du Centre universitaire méditerranéen, XIX, 1970.

  • Bartuschat (Johannes), « Autour de Brunet Latin: observations sur la dimension politique de l’Enfer », in L’Inferno di Dante, Atti della giornata di studi (19 gennaio 2004), a cura di Paolo Grossi, Parigi, Istituto Italiano di Cultura, 2004.

  • « Éléments pour une analyse stylistique et thématique des Petrose », in Le Rime di Dante, atti della giornata di studi, 16 novembre 2007, Paris, institut culturel italien, 2008.

  • Biard (Joël), « Dante naturaliste : la « Question de l’eau et de la terre » », in « Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’œuvre de Dante, Pétrarque et Boccace, a cura di Joël Biard, Fosca Mariani Zini, Paris, Vrin, 2008.

  • Bonnefoy (Yves), Dante et les mots, Lettere Italiane , 62, 2010.

  • Dragonetti (Roger), « Dante et Narcisse ou les faux-monnayeurs de l’image », in Dante et les mythes, Revue des études italiennes, nouvelle série, tome XI, 1965.

  • Di Fonzo (Claudia), « Dante et la tradition juridique romaine et médiévale » dans Chroniques italiennes, XXIII, série web, 2012, 2.

  • Ferrara (Sabrina), « Les épîtres politiques et le chant XVI du  » Purgatoire  » », Arzana, 12, 2007.

  • « D’un bannissement subi à un exil revendiqué. La construction de l’ »exul  » dans les Épîtres de Dante », Arzana, 16-17, 2013.

  • Fontes Barato (Anna), « Le diptyque montanino de Dante », Arzana, 12, 2007.

  • Guérin (Philippe), « Deux notes de lecture à partir des chants VI et IX du Paradis », Chroniques Italiennes, XXIV, série web, 2012, 3.

  • « Un exemple de « traduction polyphonique » dans le Fiore LVII », in Du Roman de la rose au Fiore attribué à Dante, études réunies et présentées par C. Perrus, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 1992.

  • Guiberteau, (Philippe), « Où l’on voit Dante s’évader de sa légende », Bulletin de la Société d’études dantesques du Centre universitaire méditerranéen, XII, 1963.

  • Imbach (Ruedi), Rosier-Catach (Irène), « De l’un au multiple, du multiple à l’un. Une clef d’interprétation pour le « De vulgari eloquentia » », in La résistible ascension des vulgaires. Contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge. Problèmes pour l’historien, Mélanges de l’École française de Rome, t. 117, 2005.

  • Klein (Robert), « Spirito Peregrino », in Dante et les mythes, Revue des études italiennes, nouvelle série, tome XI, 1965

  • La Brasca (Frank), « La dernière tentation de Dante (Purg. XXVIII-XXIX) », Chroniques italiennes, XXVIII, 1991.

  • « L’humanisme vulgaire et la genèse de la critique littéraire: étude descriptive du commentaire dantesque de Cristoforo Landino », Chroniques italiennes, VI, 1986.

  • Le Lay (Cécile), « Mer et « ineffabilità » dans la Divine Comédie », in La mer dans la culture italienne, Textes réunis par Claude Cazalé Bérard, Susanna Gambino-Longo et Pierre Girard. Editions des Presses Universitaires de Paris Ouest, 2009.

  • Marietti (Marina), « « Toi qui n’écris que pour effacer… »: les tribulations du mouvement franciscain dans le « Paradis » de Dante », Chroniques Italiennes, XX (1989).

  • « Au ciel du soleil (« Paradis », X-XIV) », Chroniques Italiennes, LVII (1999).

  • « Les héritiers des normands dans la Divine Comédie de Dante », in Frédéric II (1194-1250) et l’héritage normand de Sicile, Colloque de Cerisy-la-Salle, 25-28 septembre 1997, sous la direction de Anne-Marie Flambard Héricher, Caen, Presses Universitaires de Caen, 2000.

  • « Une prison de glace: les chants du Cocyte (XXXII-XXXIV) », in L’Inferno di Dante, Atti della giornata di studi (19 gennaio 2004), a cura di Paolo Grossi, Parigi, Istituto Italiano di Cultura, 2004.

  • Pépin (Jean), « La théorie dantesque de l’allégorie entre le « Convivio » et la « Lettera a Cangrande » », in Dante. Mito e poesia, Atti del secondo Seminario dantesco internazionale (Monte Verità, Ascona, 23-27 giugno 1997), a cura di M. Picone e T. Crivelli, Firenze, Franco Cesati ed., 1999.

  • Perrus (Claude), « Le jeu des diables (« Inferno », XXI-XXII) », Chroniques Italiennes, XVII, 1989.

  • « Fonctions du nom propre dans le comique dantesque, Enfer, chants XXI-XXII », Arzana, 2, 1994.

  • « Les représentations de l’enfer », in L’Inferno di Dante. Atti della giornata di Studi (19 Gennaio 2004), « Quaderni dell’Hôtel de Galliffet », Paris, 2004.

  • « Dante du côté de chez Proust », Revue des Etudes Italiennes, janvier-juin 2010.

  • Pézard (André), « Le chant XXXIII de l’Enfer », Bulletin de la Société d’études dantesques du Centre universitaire méditerranéen, IX-X, 1961.

  • « Le dernier chant de l’Enfer », Bulletin de la Société d’études dantesques du Centre universitaire méditerranéen, XI, 1962.

  • « Comment Dante conquit la France aux beaux jours du Romantisme », in Studi in onore di Carlo Pellegrini, Torino, Società Editrice Internazionale, 1963.

  • « Le chant VI de l’Enfer : Ciacco et Florence », Bulletin de la Société d’études dantesques du Centre universitaire méditerranéen, 12, 1963.

  • « Le sonnet de la Dame Verte (Dante à Cino, Rime XCV) », in Dante et les mythes (tradition et rénovation), Revue des études italiennes, nouvelle série, tome XI, 1965.

  • « Ce qui gronde en l’éternel », Studi Danteschi XLII, 1965.

  • « Daniel et Dante ou les vengeances de Dieu », Studi Danteschi, L, 1973.

  • « Riphée ou la naissance d’un mythe », Revue des études italiennes, XXV, n.1-3, 1979.

  • Pinchard (Bruno), « Système de l’amour et de la mort chez Dante », Etudes Philosophiques, 4 (1994)

  • « Sujet théologique, sujet initiatique : le joachimisme de Dante », Les Etudes philosophiques, numéro «Henri de Lubac et la philosophie», Paris, Puf, 1995.

  • « Déesses voilées, dramaturgie de l’idée au pays de Dante », in Figures italiennes de la rationalité, sous la direction de Christiane Menasseyre et de André Tosel, Paris, Kimè, 1997.

  • « Dante prophète du Saint Empire », in Penser le prophétisme, le Clair et l’Obscur, sous la direction de Claude-Raphaël Samama, in L’Art du comprendre, n° 13, juin 2004.

  • « Soleil dans les Gémeaux. L’ésotérisme de Dante selon Gabriele Rossetti », Journal de la Renaissance, volume II, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaisssance, Brepols, 2004.

  • « Dante, une éthique de l’exil », in Vie active et vie contemplative au moyen âge et au seuil de la Renaissance, études réunies par Christian Trottmann, Rome, collection de l’Ecole française de Rome, n° 423, 2009.

  • « Actions célestes, contemplations infernales », in L’Action : penser la vie, « agir » la pensée, actes du 33 ème congrès de l’ASPLF,, Paris, Vrin, 2013.

  • Piron (Sylvain), « Le poète et le théologien : une rencontre dans le studium de Santa Croce », in Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’écriture de Dante, Pétrarque, Bocacce, sous la direction de Joël Biard et Fosca Mariani Ziani Paris, Vrin, 2008.

  • Renucci (Paul), « Dantismo esoterico nel secolo presente », Revue des Etudes Italiennes , n.s., XXIV (1978).

  • Rosier-Catach (Irène), « « Il n’a été qu’à l’homme donné de parler ». Dante, les anges et les animaux », in « Ut philosophia poesis. Questions philosophiques dans l’oeuvre de Dante, Pétrarque et Boccace, a cura di Joël Biard, Fosca Mariani Zini, Paris, Vrin, 2008.

  • « Quelle langue après Babel? Réflexions sur les conceptions linguistiques de Dante », in Des expériences intérieures pour quelles modernités?, Paris, Editions nouvelles Cécile Defaut, 2012.

  • « Du vulgaire illustre,  » le plus noble du tous  » , à la noblesse du 4e livre du Convivio », in Il « Convivio » di Dante, a cura di Johannes Bartuschat, Andrea Robiglio, Ravenna, Longo Editore, 2015.

  • Sollers (Philippe) « Dante et la traversée de l’écriture » in L’écriture et l’expérience des limites, Paris, Seuil, « Points/Essais », 1968.

  • Vegliante (Jean-Charles), « Quelques traces d’un Dante français », Chroniques italiennes, XXII, série web, 2012.